06/01/2007

Les aventures de Boro, Reporter-Photographe : La dame de Berlin : Auteurs : Franck & Vautrin & Marc Veberi / Edition : Casterman

boroboro2Paris, 1932. À “La Closerie des Lilas”, rescapé d’un esclandre qui l’a opposé à des partisans de l’extrême droite, le jeune Blemia Borowicz, reporter-photographe, réussit à convaincre le célèbre Ettore Bugatti de lui prêter sa plus belle voiture, la Bugatti Royale. À son bord, en compagnie de l’extravagant chauffeur africain du constructeur, Scipion, il se rend d’urgence en Allemagne, à Munich. Il va s’efforcer d’y retrouver la cousine avec laquelle il a grandi et dont il demeure secrètement amoureux, Maryika Vremler, devenue de son côté l’une des nouvelles vedettes du cinéma allemand en plein essor.

Premier album de ce jeune dessinateur qu’est Marc Veber. Il s’attaque avec talent à la série crée en 1987 par deux monstres de l’écriture : Dan Franck et Jean Herman alias Jean Vautrin.

Par soucis de vous instruire, je trace ci dessous les portraits de ces deux personnages.

Ce qui frappe en premier lieu dans cet album, c’est la page de garde sur laquelle on découvre ceux qui ont participé à l’élaboration du livre.

Scénario original : Dan Franck
Direction artistique : Enki Bilal
Dessin Marc Veber
Storyboard : Nicolas Wintz
Couleurs : Damien Callixte Schmitz
Lettrage : Guy Buhry

Je ne suis pas certain que le pauvre Marc Veber ait encore le sentiment que c’est sa BD à lui !
Ceci dit, les dessins sont intéressants et agréables à regarder.

Mon problème, dans cet album, c’est que tout est lent, très lent. J’en veux pour preuve le passage de la séance de photos de Maryika qui prend quand même pas moins de 8 planches entières ! Mais bon, j’imagine que ce sera mieux quand on aura les trois volumes ensemble puisqu’il est prévu que chacun des romans de Dan Franck et de Jean Vautrin fasse l’objet d’une adaptation en trois volumes de 46 planches ! (Jean Evrard)

Les aventures de Boro, Reporter-Photographe : La dame de Berlin : Auteurs : Franck & Vautrin & Marc Veberi / Edition : Casterman

Dan Franckla dame de BerlinLA BIOGRAPHIE DE DAN FRANCK

Après des études de sociologie à l'université de la Sorbonne, et quelques petits boulots, Dan Franck se consacre, depuis plus de vingt-cinq ans, à l'écriture. Prix du premier roman en 1980, avec 'Les Calendes grecques', il est aussi l'auteur de 'Le Petit Livre de l'orchestre et de ses instruments' ou 'Les Têtes de l'art'. Dan Franck écrit aussi à quatre mains, notamment avec Jean Vautrin ('Les Aventures de Boro reporter') ou Enki Bilal ('Un siècle d'amour'). Son plus célèbre roman reste à ce jour 'La Séparation', sur la rupture amoureuse, traduit en dix-sept langues et adapté au cinéma par Christian Vincent. Outre son activité d'écrivain, Dan Franck est aussi scénariste pour le cinéma et la télévision ('Jean Moulin', réalisé par Yves Boisset, prix du meilleur scénario de film de télévision au FIPA 2002).

Voici quelques unes de ses citations percutantes :

« Je n'aime pas le dimanche, jour du Seigneur, mais j'aime le mercredi, jour des enfants. »
[ Dan Franck ] - Extrait d'une interview dans Libération - 25 Mars 2000

« Le spectacle dominical qui me fait le plus marrer, c'est la sortie des églises après la messe. »
[ Dan Franck ] - Extrait d'une interview dans Libération - 25 Mars 2000

« Qui vole est un voleur. Sauf quand il a faim. Qui tue est un assassin. Sauf quand il sauve le monde. Les terroristes, voleurs d'idéologies, n'ont jamais sauvé personne. »

" Un monde sans art serait aveugle à lui-même. Il serait enfermé entre les bornes de règles simplistes. C’est pourquoi, quand ils s’installent, les totalitarismes censurent, interdisent et brûlent. Ainsi crèvent-ils le regard de la pensée, du rêve, de la mémoire et de l’expression des différences. La terre d’où naissent les artistes."

Je vous livre également la couverture du roman "La dame de Berlin" car on comprend mieux pourquoi on retrouve le nom d'Enki Bilal dans la BD actuelle ! (Jean Evrard)

13:57 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bilal, berlin, jean moulin, vautrin |  Facebook |