04/10/2007

Yoko Tsuno : Intégrale tome 4 : Vinéa en péril Auteurs : ROGER LELOUP Edition : DUPUIS (Les Intégrales).

Yokoyoko2Dupuis poursuit son projet de rééditer toutes les aventures de notre célèbre japonaise Yoko Tsuno. Nous sommes actuellement au tome 4 dans lequel vont être regroupés les albums 8 les Titans, 10 la Lumière d’Ixo et 13 les Archanges de Vinéa.

Cette réédition continue à démontrer avec brio à quel point Roger Leloup était un précurseur dans le domaine. Son imagination était sans borne et ses mondes imaginaires restent encore particulièrement crédibles.
Le dessin est précis, les décors particulièrement soignés, donnant à l’ensemble une crédibilité scientifique impressionnante. L’inventivité du maître est débordante, tout comme son talent et son désir de bien faire. Ce souci du détail peut malheureusement à certains moments engendrer une rigidité dans la présentation des pages.
Je suis convaincu qu’un traitement plus débridé, plus moderne des cases comme ce que nous retrouvons par exemple dans la production de chez Soleil, aurait apporté une dimension géniale à l’œuvre de Roger Leloup.

Cela reste brillant et indiscutablement doit se trouver dans toute bonne bédéthèque. (Jean)

00:18 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : japonaise, science fiction, planete |  Facebook |

29/05/2007

Voyageur : Futur 1 Auteurs : Boisserie & Stalner & Guarnido Edition : Glénat

voyageurvoyageur2voyageur3voyageur4Un mot d’explication d’abord sur cette nouvelle grande et ambitieuse saga.

Les scénaristes Pierre Boisserie et Eric Stalner proposent une série originale qui mêle aventure, thriller, Histoire et anticipation. Cette saga se découpe en trois cycles « FUTUR », « PRESENT » et « PASSE » de quatre tomes chacun, que complète un treizième album « OMEGA » en guise d’épilogue.
Les sorties s’échelonneront sur quatre ans de 2007 à 2011.

Ceci est donc le premier tome intitulé Futur 1. Il plante le décor et la base même de toute la saga.. Quel en est le « Pitch » ?

2082, Granparis. Lou, Fish et Lili, trois jeunes enfants au crâne rasé, s’échappent du bâtiment dans lequel ils étaient cloîtrés. Ils viennent de la fondation dirigée par un certain Markovic. Leur escapade est suivie de loin par Vedder et Juliane qui, dans un premier temps, laissent les évènements se dérouler sous leurs yeux. Lili va mortellement chuter laissant Lou et Fish en plein désarroi. Vedder va alors les aider et les transportera hors-zone en un voyage immobile. A l’arrivée, Vedder s’éclipsera laissant à Juliane le soin de soigner les enfants et en particulier Fish qui présente un comportement de type épileptique.. Markovic, lui, ne décolère pas car il se voit recommencer tout à zéro dans sa quête à créer une génération de voyageurs. Quelques mois plus tard, Lou et Fish auront appris à fixer l’image mentale de la cible et à se téléporter. Lors de cette expérience, Fish va se cogner à la tête et se faire une cicatrice en forme de V sur le front. Etrange car Vedder possède également la même cicatrice.

L’idée de voyage dans le temps n’est certes pas nouvelle et j’avoue que ce genre d’exercice ne peut souffrir d’un scénario médiocre. Plus que pour tout autre sujet, le scénario doit être en béton armé pour ne pas engendrer de la confusion et de la distorsion au sein même de l’esprit du lecteur qui peut assez facilement perdre le fil de l’histoire. Nous attendrons donc de voir comme nos deux scénaristes vont orchestrer cette nouvelle saga prometteuse. Les quatre premiers tomes seront dessinés par Stalner lui-même ce qui est déjà un gage de qualité.

Signalons enfin, la version Noir et Blanc qui rend mieux hommage à la qualité du dessin que sa version colorisée.On ne peut que souhaiter longue vie à ce projet ambitieux et de longue haleine.(Jean)

07/05/2007

Antarès : Episode 1 : (les mondes d’Aldebaran : cycle 3) Auteurs : LEO : Edition : DARGAUD

antares1antares2Mei, Salif et Zao ont pour mission de collecter suffisamment d’images rassurantes à envoyer à la terre pour permettre au projet Antarès de convaincre. Il s’agit ni plus ni moins de trouver un endroit afin de permettre l’éclosion d’une nouvelle ère pour l’humanité.
Le problème c’est que ce qu’ils découvrent a de quoi inquiéter le plus téméraires des futurs colons. Bêtes sauvages agressives et phénomènes d’évaporation de certains animaux sont à la base même d’un questionnement majeur sur l’opportunité d’envoyer des personnes sur Antarès.

Kim Keller va être contactée pour aller sur place afin d’aider à mettre en place ce nouveau projet de colonisation. Il faut dire qu’elle a acquis une certaine expérience avec Bételgueuse. Elle n’acceptera d'y aller qu’en obtenant en contre-partie la libération de ses amis Alexa Komarova, Marc Srensen et Eldermore Paderewsky. Mais entre-temps, Kim va apprendre qu’elle est enceinte et que le père n’est autre que.....

Antarès se révèle de plus en plus intrigante, habitée ou dirigée par une force extra-terrestre.

Autant vous dire tout de suite, je suis un fan inconditionnel de cette saga des mondes d’Aldébaran. Tout est fascinant : l’inventivité des créatures, les relations intriquées entre les différents personnages, l’originalité du scénario, les décors futuristes, la clarté des dessins et la luminosité de la mise en couleurs.
C’est pour moi LA série de Science Fiction a ne pas manquer ! Ce nouveau cycle débute très fort et va encore nous tenir en haleine jusqu’au prochain album. Bref la série reste géniale et de très haut niveau ! (Jean)