17/03/2008

Delta : T1 : L’anse aux crânes : Auteurs : Fonteneau Simonacci & Ricci Edition : Les humanoïdes associés

deltadelta2C’est au cœur du XVIIe siècle, quelque part dans le delta du fleuve de l'Orénoque. Que Gabriel Boissy d'Aigremont croupit depuis plusieurs jours dans un tonneau, à moitié immergé dans les eaux grouillantes de vermine. Il est séquestré par une bande de pirates qui espèrent bien en tirer une rançon importante auprès de son marquis de père. Lina, une jeune esclave indienne, va profiter de l’arrivée des herbes rouges et de la force du jaguar de son grand-père pour délivrer le nobliau français. Le reste ne sera que la rencontre entre la préciosité de l’aristocratie française du moment et les forces magiques du delta.

Amusant, bien dessiné et bien mis en page, bien servi par un scénario original qui donne furieusement envie de connaître la suite, ce premier tome est une réussite et laisse augurer de bonnes choses pour les prochains tomes. (Jean)

20:06 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : orenoque, pirates, magie, indiens, rancon |  Facebook |

Wild River : T1 : Le Raid : Auteurs : Wagner & Seiter Edition : Casterman

wildwild21810, Missouri.
Robert Frazer exploite une ferme avec sa femme et son fils dans les environs encore sauvages de Saint-Louis. Il va devoir s’absenter pendant deux jours pour aller accueillir son jeune frère James, médecin tout juste arrivé de New York. Pendant ce temps, un parti d’indiens Crows attaque et pille la ferme Frazer et kidnappe Elisabeth, la femme du trappeur et son fils Joshua, âgé de 6 ans. Revenu à la ferme, Frazer se lance à la poursuite des Crows pour tenter de sauver les captifs, secondé par James et divers trappeurs rencontrés sur le chemin.

Vous conviendrez que le scénario n’est pas d’une grande originalité et quand vous aurez constaté que le traitement graphique de cette histoire n’est pas non plus fabuleuse, vous aurez compris que je ne vois pas bien ce qu’apporte cet album. Je suis un peu désolé pour René Follet qui semble avoir été concerné par cet album et que remercie d’ailleurs Vincent Wagner. Peut être l’histoire va-t-elle décoller dans le tome 2 mais sincèrement j’en doute un peu. (Jean)

19:56 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : indiens, trappeurs, sioux, crows |  Facebook |

21/10/2007

Helldorado : Tome 2 : Esperar la muerte : Auteurs : Noé & Morvan & Dragan Edition : Casterman

helldoradohelldorado2Le Capitaine Abatirso règne en maître absolu sur son île perdue en plein océan Atlantique. Conquistadors et indiens se livrent une guerre sanglante mais ils ont également à lutter contre une terrible maladie qui ravage les deux camps.Abatirso utilise les indiens comme du vulgaire bétail d’expérimentation, poussant les plus vaillant à exterminer les plus atteints par la maladie. Tout n’est qu’horreur et atrocité.

Au même instant, dans la cité Syyanas, la jeune Initsiii, fille du grand prêtre Pavo-Caltan, s’investit totalement pour venir en aide aux plus malades. Elle connaît bien la maladie, elle en a payé un lourd tribu car perdre sa mère et son propre frère, c’est payer cher la maladie.
En attendant, le capitaine Abatirso continue à être encore plus dévastateur que la maladie elle-même.

Je reste très impressionné par le traitement graphique de cette série, la qualité du trait et le traitement des couleurs font de ces albums réellement quelque chose d’exceptionnel au sens propre du terme.
Il est vrai également que l’histoire en elle-même et la violence du récit ajoutent une dimension supplémentaire à cette histoire et rend cette série envoûtante.En un mot comme en cent, je suis un grand fan d’Helldorado et en particulier, un grand admirateur d’Ignacio Noé, qui prouve encore une fois qu’il n’y a pas que dans la vieille Europe que l’on peut trouver des talents indiscutables pour servir cet art difficile qu’est la bande dessinée. (Jean)

10:11 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conquistadors, indiens, ile, epidemie |  Facebook |

26/09/2007

Yakari : T33 : Le marais de la peur : Auteurs : Derib & Job / Edition : Le Lombard

yakariyakari2Encore une fois, les animaux de la forêt ou plutôt d’un petit marais vont venir demander de l’aide à Yakari. Il est vrai qu’il est le seul petit garçon qui parle leur langue.
Ils sont tous effrayés car il est à noter plusieurs disparitions tragiques autour de ce marais.
Sur le dos de Petit Tonnerre, Yakari, n’écoutant que son courage, va rejoindre les lieux. Dans un premier temps, Il va demander à Arc-en-ciel, galanterie oblige, de rester un peu à l’écart . Certains cris inquiétants aux alentours du marais laissent supposer qu’il y a bien là un gros problème.

33ème album des aventures de ce petit indien qui possède le don de parler à tous les animaux.
Cette nouvelle aventure est encore une fois un prétexte pour Derib de distiller ça et là quelques petites informations sur la nature et sur les animaux du grand continent américain.

Afin de parfaire ce souci d’éducation, l’album est gratifié d’un petit livret « quizz » contenant toutes des questions qui ont rapport avec les animaux de l’album. Le dessin est sans surprise, toujours de grande qualité, avec une mise en page très agréable.

Yakari reste pour moi la série jeunesse incontournable et probablement indémodable.(Jean)

07/01/2007

Bouncer : T5 : La proie des louves : Auteurs : Boucq & Jodorowsky Edition : Les Humanoïdes associés

bouncer05bouncerplancheVous avez un copain fada de bons vieux westerns et vous voulez lui faire plaisir ?
Alors, vous n’avez qu’un seul achat à faire, c’est la série des 5 tomes de Bouncer !
Tout y est : les grands espaces, les indiens, les cow-boys, les saloons, les crapules, les juges pourris, les lâches, les putes, les bourreaux mais surtout la furie et la violence !
Tout ce qui fait qu’on jouera encore longtemps aux cow-boys et aux indiens en poussant un grand ouf de soulagement de ne pas avoir eu à vivre à cette époque là et dans ces contrées là !

Le dessin de Boucq est tout simplement majestueux et prouvent aux quelques derniers béotiens de cette planète qu’il sait tout très bien dessiner.

Faites attention, vérifiez vos colts et entraînez vous à dégainer rapidement avant d’ouvrir cette série (Jean Evrard)

15:04 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : western, serpent, vengeance, indiens, cow boys |  Facebook |