04/02/2008

Halloween Blues : Tome 5 : Lettres perdues Auteurs : Kas & Mythic Edition : LE LOMBARD

halloweenhalloween2L’argent peut parfois faire tourner les têtes de certains jusqu’à même programmer la mort d’une jeune et belle jeune fille. Forester va être face à une intrigue aux racines machiavéliques et à une préméditation sordide et implacable. Ce n’est quand même pas tous les jours que la police reçoit une lettre de demande de rançon d’un kidnapping avant que les intéressés ne soient eux-mêmes au courant.

Série toujours menée tambour battant par le duo Kas et Mythic, ce Halloween Blues me plait toujours autant. Le graphisme reste irréprochable et les histoires demeurent originales dans leurs fonds comme dans leurs formes.

On passe un très bon moment de lecture avec ce tome 5 intitulé « Lettres perdues » (Jean)

21/08/2007

La demeure des Gomez : Auteurs : Miguelanxo Prado / Edition : Casterman

la demeurela demeure2Un héritage ? …..ça change la vie. Le tout est de bien hériter mais ça, ce n’est pas donné à tout le monde et il est parfois des choix qu’on regrette amèrement. La famille Gomez pourrait en témoigner avec force. Il faut dire à leur décharge que la tante Isoline était presqu’une inconnue et que donc bien naturellement, les plans de l’aïeule disparue n’étaient pas très connus non plus.

Voilà les Gomez avec un éléphant sur les bras, enfin tout simplement une vieille demeure familiale décatie. Pris dans la tourmente, attisée par le maire du village, son entrepreneur de copain et secoué par quelques mesquineries administratives, la famille Gomez va faire de son mieux pour se dépatouiller de cet héritage empoisonné. La suite à l’écran,..enfin dans l’album !

Alors la critique est très facile en ce qui me concerne : J’aime beaucoup ! Les personnages sont super bien campés tant du point de vue caractère que de leurs représentations graphiques. Le dessin est rond presque débonnaire et la mise en couleurs est très réussie. Ensuite l’histoire est suffisamment banale pour qu’elle puisse toucher tout le monde, dépeignant à merveille des situations que beaucoup d’entre nous ont déjà rencontré mille fois. Mais quoi de plus difficile que de raconter avec talent les choses simples de la vie.
Une histoire n’est jamais aussi grande que quand elle s’attarde à dépeindre la petitesse de notre société. Ici, c’est tout simplement grandiose.(Jean)

18:28 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : heritage, demeure, administration |  Facebook |