03/11/2007

Alix : Tome 26 : L’Ibère : Auteurs : Jacques Martin & Christophe Simon & François Maingoval & Patrick Weber : Edition : Casterman

l'bèrel'ibère246 avant Jésus-Christ, Jules César mène ses légions sur les chemins d’Hispanie. Il doit affronter deux ennemis. Tout d’abord le peuple hispanique et ceux qui le défendent mais aussi les troupes de soldats romains, restées fidèles à son ancien ennemi, le défunt Pompée, et commandées par les propres fils de ce dernier.
Alix se voit offrir par César une ferme dans la région alors qu’il ne compte absolument pas s’y établir. C’est dans ces circonstances qu’Alix va faire devoir affronter un chef Ibère célèbre dénommé Tarago. Ils sont adversaires mais cela ne les empêche pas de se vouer un respect mutuel qui va jusqu’à ce qu’Alix laisse la vie sauve à Tarago.
L’orgueil des uns et des autres, la fièvre du pouvoir, l’appétit de victoire, la vengeance et l’appât du gain seront les autres ingrédients de cette nouvelle aventure d’Alix.

Etant moi-même Verviétois, je ne pouvais pas manquer de vous rappeler que c’est bien à Verviers, en 1948, que Jacques Martin a créer le personnage d’Alix. Avec les autres personnages qui ont suivi, cela représente pas moins de près de 25 millions d’albums parus dans le monde ce qui est simplement gigantesque !

Pour saluer ces 60 ans de création, les éditions Casterman et Monsieur Jacques Martin ont mis sur pied une exposition « Alix à Verviers-60 ans de succès » qui sera accessible au public du 27 octobre au 27 janvier inclus, rue de la Chapelle, 30 à 4800 Verviers.

Juste pour le fun, je vous présente deux planches du tout premier Alix (Alix l’intrépide) paru en 1956 en comparaison avec une de ce tome 26 paru 51 ans plus tard. Qui a dit que la BD classique avait disparue ? (Jean)alix56 alix56b

08:12 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rome, cesar, pompee, hispanie |  Facebook |

16/06/2007

Murena : chapitre sixième : le sang des bêtes : Auteurs : Dufaux – Delaby Edition : Dargaud

murenamurena2Deuxième tome du nouveau cycle de Murena, « le sang des bêtes » est un album charnière de cette saga. En effet, Lucius Murena va basculer dans le coté sombre. De héros, il va devenir un homme. Il va craquer et va tuer une femme, une simple esclave dit-il dénommée Arsilia. Cependant, Arsilia appartenait à Poppée, l’épouse de l’empereur. En la poignardant, Lucius Murena déclare la guerre à Néron et donc à Rome. Pour la première fois dans sa vie de patricien, Lucius Murena dissocie la ville de son tyran. Pire, il la quitte pour partir en Gaule. En compagnie du fidèle Balba qui croit avoir définitivement éliminé son pire ennemi, en la personne de Massam, et d’Evix qui, au sens propre comme au figuré, porte un masque, il n’a qu’une idée en tête, retrouver l’amour de sa vie : la belle Acté.

Jean Dufaux nous emmène visiter la Rome antique en nous faisant découvrir les mœurs de l’époque au travers les tréfonds de l’âme humaine. Amour, passion, soif de pouvoir ou de vengeance, libertinage sexuel, folie humaine sont autant d’ingrédients qui conditionnent les différents acteurs en place. La situation a-t-elle réellement tant changé de nos jours ? Les intrigues actuelles sont-elles vraiment moins sordides qu’à cette époque ? Les dictateurs modernes sont-ils réellement moins cruels qu’au temps de la Rome de Néron ? Force est de reconnaître que l’homme reste toujours un loup pour l’homme, d’une cruauté qui n’a aucun égal dans toute la création !

Dufaux est un des plus grands scénaristes de BD de tous les temps. C’est un maître en la matière, mettant chaque fois en scène les turpitudes des hommes et des femmes de tous les temps. Cela ne l’empêche pas de vouloir être didactique et de partager ses connaissances. Quant à Delaby, son dessin est admiré de tous et sert admirablement cette époque torturée de cette Rome antique. Un coup de chapeau également à Jérémy Petiqueux pour ses couleurs qui confèrent à l’album une impression de chaleur. (Jean)

14/03/2007

La dernière Reine : T1 : Le cobra du Nil Auteurs Weber & Caracuzzo Edition : DUPUIS (Empreintes)

la dernière reinela dernière reine2Ah, le monde merveilleux de l’Egypte Ancienne. Ses fastes, sa culture, son goût du beau ! Mais c’est aussi le goût du pouvoir absolu, des traîtrises et des crimes. Ptolémée a cette soif du pouvoir et il est prêt à tout pour y parvenir jusqu’à persécuter la propre soeur, une certaine Cléopâtre ! Vous savez, celle qui, si elle avait eu un nez plus court,....Il aura même recours à un certain Rahotep, liseur de songes de son état mais qui semble bénéficier d’une certaine protection des dieux. Son avis va être prédominant d’autant plus que Jules César est aux portes de l’Egypte et qu’il compte bien , lui aussi, jouer un rôle dans toute cette mascarade !

Weber a provisoirement délaissé la famille royale belge pour se lancer dans son autre passion qu’est l’Histoire antique. Le grand Peplum est à notre portée et servi en cela par le dessin dynamique de Giancario Caracuzzo, nouvelle plume de l’école italienne ! Tiens saviez-vous que la coloriste, Dina Kathelyn, est également celle qui « sert » la série Murena.

Le tout donne, ma foi, un album qui se mange sans faim ! (Jean Evrard)

08:07 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ptoleme, egypte, cesar, cleopatre, ra, alexandrie |  Facebook |

06/01/2007

Les aventures de Boro, Reporter-Photographe : La dame de Berlin : Auteurs : Franck & Vautrin & Marc Veberi / Edition : Casterman

jean VautrinJean Herman, connu comme écrivain sous le pseudo de Vautrin, se destinait, depuis son adolescence auxerroise, à la photo. Un mariage de jeunesse l'entraîne jusqu'en Inde où il rencontre Roberto Rossellini : c'est le premier grand tournant de sa vie. Il devient l'assistant du maître italien durant un an.

De retour à Paris, sa rencontre avec Queneau se révèle déterminante : il en adapte " Le Dimanche de la Vie " et réalise ainsi son premier long métrage de cinéma avec Danielle Darieux et Jean Rochefort.
Dans la foulée, il " monte " un sacré coup avec Bronson et Delon et tourne un des succès commerciaux les plus importants de la décennie " Adieu l'Ami ". Sur la lancée, il réalise " Jeff ", toujours avec Delon, jusqu'à " Popsy Pop ", avec Claudia Cardinale, dont le tournage au Venezuela est un enfer et le dégoûte de la réalisation.

Avec l'arrivée au monde de Julien, enfant " différent ", la vie de Jean Herman et de sa femme, la comédienne Anne Doat, change d'un seul coup : il se met à écrire pour vivre et, après sa rencontre avec Audiard, devient Jean Vautrin, qui crée la Série Noire, relance le polar en France, crée, avec Dan Franck, " Boro, Reporter Photographe " dans la lignée des grands feuilletons du XXème siècle.
En 1987, il obtient, il obtient, entre autres Prix, le Goncourt pour " Un grand pas vers le Bon Dieu ". Avec l'argent du Goncourt, il crée le Centre Oriane, à Barjols, dans le Var, pour accueillir une vingtaine d'enfants autistes dans une approche moderne, non psychanalytique, de cette maladie.

Très sollicité par le cinéma en tant qu'auteur, il sera aussi le scénariste inspiré de " Garde à Vue " qui lui apportera un César.

Après un court détour par la politique, il consacre aujourd'hui sa vie, en Gironde, à l'écriture, la photographie, et au combat contre l'autisme.

Quand Dan Franck, le co-auteur des " Boro " vient le rejoindre à Bègles, on assiste à une étrange séance de travail à deux têtes et quatre mains, qui nous livre quelques uns des secrets de cet exercice de création incroyable, rare dans la littérature française: faufilage imperceptible d'intelligence, de culture, d'imagination et d'humour. Mais c'est dans les campagnes profondes des landes girondines, où il nous entraîne, que Jean Vautrin va nous dévoiler le secret et le drame qui sont au fond de sa vie : il nous fait visiter cette église perdue où, un jour, il amena Julien. Il nous y conte la vision d'horreur que le jeune autiste y perçut... Vision éclaircie quelques semaines plus tard, lorsqu'ils apprirent qu'un massacre avait eu lieu, ici, durant les guerres de religion. L'autisme de Julien était dangereusement clairvoyant !