28/10/2007

Afrika : Auteurs : Hermann /Edition : Le lombard (collection Signé)

afrikaafrika2Dario a, comment dire, une personnalité et un caractère rugueux. Ancien mercenaire au passé probablement inavouable, il veille sur une réserve naturelle…SA réserve naturelle et SES animaux. Il voue une haine féroce vis-à-vis des braconniers qui n’hésitent pas à massacrer un Rhinocéros pour pouvoir uniquement lui prendre sa corne à des fins commerciales. Charlotte, journaliste de son état, est venue faire un reportage sur les braconniers. Elle va très vite comprendre qu’entre Dario et ceux-ci, il s’agit d’une vraie guerre où l’on peut être amené à compter des pertes humaines.

Entre-temps, la musique classique de la vieille Europe berce les réceptions mondaines où des dictateurs sans vergogne vendent les richesses naturelles du pays au plus offrant. Et c’est quand Dario va être témoin d’un massacre de rebelles par un contingent étranger pour soutenir le gouvernement en place qu’il va devenir lui-même la proie à une toute autre chasse que celle que mènent les animaux pour survivre. Il faut éliminer tous les témoins, coûte que coûte !

Je vous ai déjà parlé de toute mon admiration pour le travail graphique de Monsieur Hermann. Je dois vous avouer que ce n’est certainement pas avec cet album que je vais changer d’avis. Ceci est tout simplement magnifique. Quel talent, bon sang mais quel talent ! Il sait tout faire. Il a une maîtrise parfaite des couleurs, une intelligence des gris et des noirs et pour quelqu’un qui n’a jamais mis les pieds en Afrique, il vous rend la faune et la flore à un tel point que vous sentez presque la chaleur montante de la savane ! Je vous tire encore mon chapeau, Monsieur Hermann !(Jean)

26/02/2007

Le peuple des endormis : Tome 2 Auteurs : Tronchet & Richaud / Edition : DUPUIS

le peuple des endormisle peuple2Le marquis de Dunan est tout à son affaire dans son projet de constituer un zoo exotique pour le Roy de France. Entraîné dans cette aventure africaine, Jean, l’apprenti empailleur, découvre bien plus et ce grâce, entre autre, à Cauris, une belle indigène qui va lui faire découvrir la tendresse mais aussi la substance pour laquelle son père avait sacrifié sa vie. N’oublions pas Monsieur le gouverneur qui, lui, mène une autre chasse à savoir « couper la tige et ramener les boules » de Dunan aux Dames Soulas.

Suite et fin de ce diptyque. Comme je vous l’avais déjà dit, j’ai fait fi du traitement graphique et des couleurs parfois très agressives de cette série pour lire avec intérêt ce deuxième tome. L’histoire est vraiment très sympa dans la grande tradition des récits d’aventure.

On pourrait même imaginer une adaptation cinématographique de cette histoire. Je suis certain que cela pourrait avoir un grand succès populaire. J’ai quelques idées pour la distribution des rôles mais lisez les deux albums de ce diptyque et donnez moi votre avis !(Jean Evrard)