17/03/2008

Le futuriste : Auteurs : Stromboni & Cotte Edition : Casterman

futuristefuturiste21912, Paris.
Luciano Salvatori est un artiste peintre qui pourrait être la représentation graphique du thème de la chanson de Charles Aznavour « La bohème ». Il essaie tant bien que mal de survivre grâce à sa peinture mais sans grand succès. Il côtoie pourtant des grands noms comme Picasso et Apollinaire, des personnages résolument tournés vers un futur prometteur.
Cette vie un peu sordide va se voir totalement bouleversée par une commande curieusement ciblée d’un mystérieux mécène. Celui-ci lui demande juste de laisser voguer son imagination et de peindre des machines de guerres et de destruction. Commande dont Salvatori s’acquittera avec beaucoup de soins en s’inspirant de ce que la nature lui montre chaque jour. Cependant, la finalité de cette commande, est-elle simplement artistique ou bien tout autre ?

Je reconnais un talent certain au crayon de Jules Stromboli qui convient parfaitement au sujet traité et à l’ambiance nécessaire à l’histoire. La monochromie des planches ajoute également le petit coté misérable qui sied totalement à l’époque tortueuse de la première guerre mondiale. Je ne peux néanmoins pas dire que c’est mon style préféré. Quant au scénario, j’ai mis du temps à comprendre le but final, pensant naïvement qu’Olivier Cotte s’amusait uniquement à « Zolaifier » son récit. En bref, content de l’avoir lu, mais bon, maintenant, ça, c’est fait ! (Jean)

Wild River : T1 : Le Raid : Auteurs : Wagner & Seiter Edition : Casterman

wildwild21810, Missouri.
Robert Frazer exploite une ferme avec sa femme et son fils dans les environs encore sauvages de Saint-Louis. Il va devoir s’absenter pendant deux jours pour aller accueillir son jeune frère James, médecin tout juste arrivé de New York. Pendant ce temps, un parti d’indiens Crows attaque et pille la ferme Frazer et kidnappe Elisabeth, la femme du trappeur et son fils Joshua, âgé de 6 ans. Revenu à la ferme, Frazer se lance à la poursuite des Crows pour tenter de sauver les captifs, secondé par James et divers trappeurs rencontrés sur le chemin.

Vous conviendrez que le scénario n’est pas d’une grande originalité et quand vous aurez constaté que le traitement graphique de cette histoire n’est pas non plus fabuleuse, vous aurez compris que je ne vois pas bien ce qu’apporte cet album. Je suis un peu désolé pour René Follet qui semble avoir été concerné par cet album et que remercie d’ailleurs Vincent Wagner. Peut être l’histoire va-t-elle décoller dans le tome 2 mais sincèrement j’en doute un peu. (Jean)

19:56 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : indiens, trappeurs, sioux, crows |  Facebook |

Quartier Lointain : L’intégrale : Auteurs : Jirô Taniguchi Edition : Casterman

quartierquartier2Revenant d’un voyage d’affaire, Hiroshi va, bien malgré lui, monter dans un train qui va l’amener au village de son enfance. Ses pas vont ensuite le guider vers le cimetière où repose sa maman. C’est en se recueillant sur la tombe de celle-ci qu’il va faire un malaise et que l’invraisemblable va se produire. Il va se réveiller quelques 30 ans auparavant avec le corps de quand il avait 14 ans. Son esprit lui est bien resté celui de l’homme d’affaire de 43 ans qu’il était en voyage à Tokyo. Il va donc pouvoir revoir sa mère et son père ainsi que tous ceux qui ont compté de près ou de loin dans son adolescence. Lui connaît l’avenir de toutes ces personnes et la question est de savoir si il aura la possibilité et le droit d’influencer le destin de celles-ci.

Je ne résiste pas à l’envie de braquer à nouveau les feux du projecteur sur cette intégrale d’une des pièces maîtresses de l’œuvre du maître du manga, Jirô Taniguchi. C’est en passant dans les allées de la foire du livre de Bruxelles que j’ai redécouvert cette histoire toute en douceur et en sensibilité. Il y a quelque chose d’apaisant dans les livres de Taniguchi. Peut être est-ce le simple fait de parler de l’enfance ou bien, d’aborder des thèmes qui sont universels, toujours est-il qu’on est toujours très bien, blotti au milieu de ces histoires.

Assurément, une bonne idée de cadeau pour quelqu’un qu’on aime bien et avec qui vous avez envie de partager quelques moments nostalgiques sans violence déplacée. (Jean)

19:54 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enfance, destin |  Facebook |

Kiki de Montparnasse : Auteurs : Catel & Bocquet Edition : Casterman (Ecritures)

kikikiki2Remarquable ouvrage sur une vie hors du commun, celle d’une certaine Alice Prin, qui fut la muse du Paris artistique du début du siècle dernier. C’était une époque où pourtant, cela sentait la misère et la révolte et où il fallait parfois en baver pour Moïse Kisling (22 janvier 1891 - 29 avril 1953) peignit son portrait intitulé Nu assis.s’en sortir et survivre.
Il faut néanmoins reconnaître qu’il s’agissait là d’une vie de débauche sans beaucoup de morale et animée d’un grand talent d’opportunisme peu scrupuleux.Quelques rappels artistiques sont les bienvenus :kiki gwozdeckikiki de montparnasseKiki de Montparnasse ou Kiki, née le 2 octobre 1901 à Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or) et décédée le 29 avril 1953 à Sanary-sur-Mer (Var) est le nom de scène d’Alice Ernestine Prin, chanteuse, actrice, modèle et peintre française.
Enfant illégitime, elle est élevée par sa grand-mère dans une grande pauvreté. À l'âge de douze ans, on l'envoie à Paris pour son éducation et à quatorze ans elle pose nue pour des sculpteurs. Alice Prin a été un modèle populaire.
En 1921 elle devient la compagne et le modèle préféré de Man Ray qui disait que son physique était de la tête aux pieds 'irréprochable'. Il fit d'elle de nombreuses photographies dont la célèbre photo d'une femme assise dont le dos porte des ouvertures analogues à celles d'un violoncelle.Man Ray et Salvatore Dalifemme violoncelleMoïse Kisling (22 janvier 1891 - 29 avril 1953) peignit son portrait intitulé Nu assis.nu couché kislingElle a également posé pour Léonard Foujita en 1922 pour son tableau Nu couché à la toile de Jouy.nu couché sur toile de JouyElle apparait dans plusieurs films : Cette vieille canaille (1933), L'Étoile de mer (1928), Emak-Bakia (1926), La Galerie des monstres (1924), Ballet mécanique (1924), Le Retour à la raison (1923).

12/03/2008

Cédric T 22 : Elle est moche ! Auteurs Laudec & Cauvin Edition : DUPUIS

cedriccedric2Ce n’est pas une surprise, Cédric est toujours amoureux fou de sa petite chinoise Chen et est toujours aussi trop timide que pour lui faire part de ses sentiments. Par ailleurs, sa complicité avec son pépé lui apporte son lot d’évènements plus croquignolesques les uns que les autres. Et en plus, Lily, sa nouvelle petite voisine vient de faire un crime de lèse-Chen, elle vient de dire à Cédric qu’elle la trouve moche ! Rendez-vous compte ! mais quelle co……celle-là !

C’est pour moi un exemple même d’une série qui ne s’essouffle pas alors que nous en sommes au 22ème album. On comprend aisément pourquoi Laudec et Cauvin sont de véritables stars dans le milieu. J’ai même l’impression qu’ils s’améliorent d’album en album ! (Jean)

07:34 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/03/2008

Un peu avant la fortune Auteurs : Philippe Dupuy & Charles Berberian & Jean-C.Denis Edition : DUPUIS (Aire libre)

fortunefortune2Etienne a gagné au loto et cela le perturbe beaucoup ! Personne ne le sait, où en tout cas, pas grand monde. C’est que cela va lui provoquer un sérieux remue-méninge avec son lot de rêves, de fantasmes et de distractions.
Et puis, sa femme de laquelle il s’est séparé quelques années plus tôt, revient-elle auprès de lui parce qu’elle sait ou bien pour lui, et lui seul ?
Heureusement, Patricia Fournier, membre active de la cellule d’accompagnement psychologique de la Française des jeux est là pour aider l’heureux gagnant. Et rien ne lui échappe, vraiment rien !

Une histoire bien tournée, des rebondissements inattendus, un brin de romantisme, un soupçon de cynisme, le tout nappé dans un terre à terre très moderne, voilà le plat du jour servi par le trio d’auteurs d’ailleurs récemment primés à Angoulème . J’ai bien aimé aussi la douceur du dessin tant dans sa forme graphique que dans l’utilisation des couleurs. (Jean)

20:00 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : loto, gagnant |  Facebook |

R 1.Rachel Auteurs Manboou Edition : DARGAUD

rachelrachel2Présenté dans un format « Manga », également en noir et blanc mais de lecture classique de gauche à droite, cette série est indiscutablement destinée aux filles !
Et encore, pas n’importe quelles filles, plutôt du genre fleur bleue avec tout ce qui va avec ! Et vas-y que je te parle des mecs qui sont mignons, et vas-y que je me tape la honte de lui parler, et vas-y que je suis jalouse et vas-y que je fais des rêves érotiques en soupirant et en rougissant. Sans compter que je sais être salope quand je veux ! Bref, rien de passionnant pour un mec normalement constitué.
Néanmoins, c’est quand même pas mal dessiné et ce talent pourrait trouver une meilleure façon de s’exprimer. (Jean Evrard)

19:39 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |