15/10/2006

Ernie Pike : Auteurs : Pratt & Oesterheld / Edition : Casterman

Ernie PikeTroisième volume de recueil des chroniques d’Ernie Pike, reporter de guerre, selon Pratt témoignant de la violence de la guerre et des intenses moments de fraternité et de courage de leurs combattants.

Il faut savoir que ce reporter a bien existé et s’appelait Ernie Pyle. Pratt lui avait donné les traits de son scénariste Hector Oesterheld. Personnellement, je trouve que cette série vieillit moins bien que les autres productions du Maître Pratt mais c’est évidement une affaire de goût !

Didier Comès m’a confié récemment qu’il partageait un point commun avec Pratt, c’est un paradoxe consistant en une même aversion pour tout ce qui touche à la guerre mais le tout teinté d’une grande fascination pour les uniformes et les objets militaires. Pratt était quant à lui beaucoup plus attiré par tous les uniformes des soldats du désert car plus prestigieux et peut être un peu plus propres ! (Jean Evrard)

16:46 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Minute culture et géographie !

la tour du diablePour ceux qui ne connaissent pas la "Devil's Tower" du Wyoming ! Quand je vous disais que dessinateur c'était un vrai métier sérieux ! (Jean Evrard)

16:15 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Yakari: T32 : Les griffes de l’ours : Auteurs : Derib & Job & Dominique Editions : LE LOMBARD

Yakari les griffes de loursL’apprentissage de la navigation à la voile en compagnie de son ami Oreille-tombante va conduire Yakari aux abords d’un drôle de rocher. Ce sera malheureusement l’endroit d’une confrontation assez musclée avec l’ours brun et toutes ses griffes !

On sent bien que toute l’histoire a été construite autour de ce rocher balsatique qui existe réellement dans les plaines du Wyoming et qui est appelé « the devil’s tower », la tour du diable. C’est bien du genre du couple Derib-Job que de vouloir apprendre de petites choses à leurs jeunes lecteurs en plus de raconter une nouvelle aventure du petit indien préféré des enfants. L’album se lit avec plaisir car il garde toute la fraîcheur et l’originalité de la série. Derib m’a un jour confié que Yakari était sa série préférée et je finirait par le croire ! Un petit clin d’oeil amical à son épouse Dominique qui encore une fois est aux manettes des couleurs.

Ne trouvez-vous pas rassurant que cette série pour enfant sorte de l’imagination d’un scénariste de près de 80 ans ! Job serait il devenu une sorte de grand-père de toute une génération qui prend toujours autant de plaisir à venir s’assoir sur ses genoux pour écouter les merveilleuses histoires de l’oncle Job. (Jean Evrard)

16:13 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Dix de der : Auteur : Comès / Edition : Casterman

dix de der1Un huis clos dans un trou d’obus en décembre 1944 entre un jeune bleusaille militaire totalement inexpérimenté et trois fantômes ne pensant qu’à une chose, c’est de trouver un quatrième pour leurs parties de belote. Voilà le pitch très résumé, je vous l’accorde, de ce dernier « one-shot » de Didier Comès.

Comme d’habitude, Comès mélange humour noir, fantastique, prise de conscience sur la vanité des hommes avec une réflexion sur Dieu et donc sur l’homme.
Il s’attarde même, au travers de deux enfants, à la problématique des victimes collatérales, comme on dit aujourd’hui, à tous ces innocents qui périssent tous les jours sous le feu des armes de gens qu’ils ne connaissent même pas.

Comès signe là un magnifique album étalant tout son talent de la maîtrise du noir et blanc. Il insiste pourtant pour dire que cet album est fait de trois couleurs : le blanc, le noir et le « neige » ! A une époque d’invasion des mangas pour la plupart en noir et blanc, Comès affiche une modernité sans faille. Si seulement tous les mangas pouvaient être du même niveau de qualité que ce que Comès nous propose, on en deviendrait plus vite nippon !

Vous découvrirez bientôt l’interview ce cet homme de coeur, fier de ses racines et de son beau pays de Sourbrodt. Bel album et grand, tout grand monsieur de la bande dessinée !(Jean Evrard)

15:35 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/10/2006

Allez, encore un pour la route !

dédicace F.Genet2Retenez bien ce nom : Fréderic Genêt ! Il est l'auteur de la série Samurai mais aussi de la nouvelle série MYGALA paru chez Soleil dont je vous parlerai bientôt ! Auteurs de talents à suivre et en plus, il est sympa ! (Jean Evrard)

11:26 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Juste pour le plaisir : dédicace de Frédéric Genet

dédicace F.Genet1

11:14 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Monsieur Blaireau et Madame Renarde :La rencontre Auteurs Brigitte Luciani et Eve Tharlet /Edition : DARGAUD

MonsieurBlaireauEtMadameRenarde1_20052006Emballé dans un beau papier cadeau rouge avec une ficelle dorée, que ce soit sous un sapin ou à coté d’un gâteau garni de quelques bougies, il est certain que ce sera le destin de cet album paru chez Dargaud.
On imagine ensuite deux grand yeux ronds d’émerveillement et puis très vite, un coussin, un fauteuil bref quelque chose de confortable et de moelleux. Et alors, presque religieusement, il caressera la couverture matelassée de l’album pour enfin tourner les premières pages un peu cartonnées.
Tout est tendresse et douceur et pourtant, parler de la problématique des familles recomposées, de la tolérance et du droit à la différence, ce n’est pas toujours facile et encore moins quand on a un auditoire de têtes blondes.

Les dessins sont simplement beaux , les couleurs chaudes et tendres, que vous dire de plus ? Nos petits loups vont être ravis et sous le charme, c’est certain !

Indiscutablement L’achat Jeunesse du moment !
Merci à Brigitte et à Eve pour ce véritable cadeau ! Merci aussi à Dargaud d’avoir su l’habiller avec autant de soins !
Et en plus, Benoit vous livre son interview ! Bande de petits veinards, va !(Jean Evrard)

  Mr Blaireau Mme Renarde

10:29 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |