03/03/2008

Crémèr et le maillon faible de Sumatra Auteurs : Vandermeulen & Casanave / Edition : Dargaud (Poisson Pilote)

crémèrcrémèr2Tout commence par un vomissement de Jessica, la chienne fidèle du commissaire Crémèr sur le pont de ce navire de 250 pieds. En croisière avec son, tout aussi, fidèle adjoint Lucas, Crémèr fera la connaissance avec certains personnages érudits avides de débats scientifiques sur l’origine de l’homme et ses liens avec Dame Nature. Puis, lors d’une escale forcée à terre pour cause d’avarie, survient un accident mortel pour un de ces cerveaux bouillonnants. Mais est-ce vraiment un accident ou le fait d’un coupable mi-singe, mi-homme ? La seule vraie question n’est-elle pas justement de savoir si cette créature est bien humaine ou non ? Sommes nous en présence du fameux chaînon manquant ? Est-il animal, et donc irresponsable, ou humain, et donc coupable ?

Déjanté, loufoque, surréaliste, philosophique, métaphysique, grotesque, décalé, absurde, voilà, en vrac, les qualificatifs qui viennent à l’esprit à la fin de ce récit. On reconnaît l’influence de Larcenet dans les traits jetés sur le papier par Casanave mais c’est dans le scénario qu’il faut y voir l’originalité de cette nouvelle série. On va adorer ou on va détester et en ce qui me concerne, j’aurais tendance à attendre un deuxième tome pour me faire une idée précise tout en affichant un a priori positif de départ.(Jean)

07:40 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chainon manquant, meurtres, singe |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.