06/02/2008

Quelques pas vers la lumière : T1 : La géométrie du hasard : Auteurs : Bruno Marchand : Editions : Quadrants

quelques pasquelques pas2Marianne Bell travaille depuis trois ans au jardin des plantes à Paris. Elle reste influencée et intriguée par les rythmes de la vie et par ses cycles. Il faut dire que de grands évènements, parfois douloureux, ont émaillés et ce, tous les cinq ans et sept mois, l’histoire de sa famille. Elle semble également forte de l’image d’un père disparu mais avec l’image d’un homme idéal. Pourtant, le hasard de la vie va lui faire rencontrer un homme qui a très bien connu son père et qui va lui annoncer certaines vérités qui vont dans un premier temps ébranler l’édifice de certitude qui tournait autour de ce père idéal mais qui, par la suite, vont lui donner une énergie considérable pour partir sur le chemin de sa vérité !

A la lecture de cet album, j’ai un curieux sentiment d’avoir plongé dans un cocktail étonnant, mélange d’atmosphères rappelant celles des albums de Blake et Mortimer mais aussi celles de l’univers de Cosey dans des albums comme voyage en Italie ou à la recherche de Peter Pan. J’en veux pour preuve la couverture !On retrouve un « gaufrier » classique parfois très chargé, composé de dessins précis, très ligne claire. L’histoire comporte néanmoins des longueurs qui alourdissent parfois le dynamisme du récit.
On suivra le tome deux en espérant que l’auteur passera à la vitesse supérieure.(Jean)

08:05 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enquetes, cycle de vie, guerre, trahison |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.