03/02/2008

Amères saisons Auteurs : Etienne Schréder / Edition : Casterman (collection écritures)

amèresamères2Etienne Schréder nous livre là un témoignage poignant et émouvant sur une tranche de sa vie qu’il avait l’habitude de cacher précédemment. Sa période noire de sa descente aux enfers dans la maladie alcoolique, ce terrible fléau qui transforme des hommes et des femmes bien sous tous rapports en de véritables épaves.
Tout y est décrit avec justesse et la force du récit réside évidemment dans le sentiment que le lecteur a qu’il s’agit bien là d’une expérience malheureusement vécue par le narrateur.

Etienne Schréder ne se ménage pas dans ses descriptions, il ne cherche aucune excuse et se dépeint réellement comme une épave en totale perdition au milieu de ses compagnons d’infortune. Le récit est dense, dur et sans pitié !

Avec ce récit, on pressent qu’Etienne Schréder veut exorciser ses vieux démons et en finir définitivement avec cette période de sa vie et peut être avec l’Etienne Schréder qu’il n’a certainement plus envie d’être !

Mon problème c’est que, malgré tout le respect que j’ai pour la démarche, je ne sais pas à qui d’autre ce récit va-t-il servir. En effet, il me parait difficile d’imaginer que les vrais alcooliques lisent cet album et quand bien même, je ne suis pas certain qu’ils puissent en tirer un enseignement salutaire. Quant aux autres, cela ne fera que les conforter sur les dangers réels de toute consommation abusive d’alcool. Mais bon, ceci a la valeur d’un témoignage et au moins, il a en lui des parfums très nets d’une sincérité non trafiquée. (Jean)

Les commentaires sont fermés.