30/11/2007

Le manoir des murmures : T1 : Sarah : Auteurs : Munoz & Tirso & Montes Edition : Les humanoïdes associés

manoirmanoir2République Socialiste Tchèque, 1949.

Une femme médecin, du nom Dagma, semble mettre toute son énergie à s’occuper d’une petite Sarah. Sarah se souvient que ses parents et sa sœur ont été tués par le monstre. En fait, Dagma va expliquer à Sarah que ses parents n’ont pas été tués par un monstre mais bien par un virus créé par la résistance nazi, capable de rendre fou ceux qui en sont infectés et capable donc de les transformer en monstre.

Très vite pendant la nuit, Sarah va se rendre compte d’un va et vient bien étrange autour du bâtiment qu’on lui a expliqué être un hôpital. C’est également pendant la nuit que Sarah va faire la connaissance avec Milos, jeune enfant de son âge, qui lui fera alors rencontrer Jan et Marketa. Dès son entrée, Marketa va lui souhaiter bienvenue au manoir des murmures. Profitant également de la nuit, une voix va s’élever dans la chambre de Sarah, l’invitant à une promenade particulière afin de lui expliquer la vraie vérité. Elle fera ainsi la rencontre avec des monstres qui n’auront de cesse de la convaincre qu’elle est des leurs, tout comme Milos, Jan et Marketa. Ceux-ci vont d’ailleurs laisser exprimer certains de leurs pouvoirs surnaturels.

L’histoire débute, le décor est planté, le mystère commence à s’étoffer, bref, il s’agit là bien d’un album d’amorce. Un seul regret, les couleurs sont tellement sombres sur certaines planches qu’il faut vraiment se mettre sous une lumière vive pour pouvoir décrypter le talent graphique de Tirso. A noter qu’à la fin de l’album, il nous est donné la possibilité de parcourir un portfolio aux dessins étonnants. A suivre bien évidemment. (Jean)

Les commentaires sont fermés.