30/10/2007

L’idiot : Tome 1 : Auteurs : Kang Full : Edition : Casterman

l'idiotl'idiot2Ji-rho est une jeune femme coréenne qui a, depuis longtemps, quitté son quartier de son enfance à Séoul pour les Etats-Unis afin de se consacrer pleinement au piano.
Après plusieurs années d’absence, elle ressent une réelle difficulté dans la maitrise de son art et, étrangement, se sent attirée vers les lieux de son enfance. De hasards en hasards, de rencontres en rencontres, elle va retrouver tous les protagonistes de l’époque de l’école. En particulier, elle va retrouver celui qu’on surnommait « l’idiot », un certain Seung-Lyong. Ce dernier va lui faire revivre tous les évènements importants de son enfance et surtout lui apporter un éclairage qu’elle ne soupçonnait pas. Plusieurs destins vont se croiser avec des fortunes diverses dans des contextes psychologiques parfois extrêmement douloureux.
Tout le monde a une influence sur tout le monde et tout le monde souffre à sa manière dans son coin. Est-ce qu’être idiot n’est pas simplement avoir la faculté de voir les choses avec les yeux du cœur ?

Cent fois j’ai du me forcer à parcourir les premières pages de ce nouvel manhwa de Kang Full tant il est à l’opposé de l’archétype classique d’une bande dessinée traditionnelle. Le format, l’absence de cases voire de phylactères, la parcimonie des dessins par page, l’impression de ne faire que tourner des pages pour essayer de suivre l’histoire, un dessin très peu travaillé et des couleurs plates et sans nuance, tout me faisait fuir ! Puis lentement, je me suis laissé prendre par le fil narratif en oubliant tout ce que je viens de décrire et j’ai découvert un récit intimiste, nostalgique, dramatique et tendre à la fois. A tel point que je me réjouis de lire la suite et fin de cette histoire dans le tome deux.

Je serais très curieux de voir ce qu’aurait donné ce genre de scénario s’il avait été confié à des dessinateurs comme Hermann, Cosey ou Parnotte.

Sachez enfin que Kang Do-young dit Kang Full possède un site internet, www.kangfull.com, qui mérite une petite visite, mais uniquement si vous parlez le coréen et que cet album, tout comme « l’appartement », a fait l’objet d’adaptations cinématographiques. (Jean)

17:13 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seoul, coree, idiot, etoiles, enfance, piano |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.