04/10/2007

Thorgal : Tome 30 : Moi, Jolan : Auteurs : Rosinski & Y.Sente Editions : LE LOMBARD

thorgalthorgal2Jolan savait que Manthor avait exigé sa vie en échange de celle de Thorgal. Il savait qu’il allait devoir quitter ceux qu’il connaissait et ce qu’il connaissait. Il se doit maintenant de se tourner vers le destin exceptionnel qui l’attend, un destin fait d’immortalité que Manthor est prêt de lui offrir à une condition toutefois qu’il se montre à la hauteur de l’être d’exception à qui Manthor a envie de faire ce cadeau. La route sera longue, semée d’embûches et ouverte d’ailleurs à d’autres candidats mais voilà, seul deux pieds pourront fouler le seuil de l’initiation, seulement deux. Le défit est simple, atteindre le château de Manthor avant que le soleil de l’entre monde ne se couche deux fois.

En chemin, Jolan rencontrera Arnac mais aussi Draye. Ingvild les rejoindra bientôt. Tout ce petit monde va progresser à travers la forêt, tantôt partenaires, tantôt adversaires, mais toujours respectueux les uns des autres.

Induscutablement, tome charnière dans la saga des Thorgal, ce nouvel album marque l’entrée fracassante d’Yves Sente aux commandes du scénario.Il nous livre ici une histoire particulièrement bien charpentée, nous prouvant encore une fois qu’il est le sauveteur attitré des grandes séries de BD, le Bernard Tapis des situations désespérées par abandon des titulaires.
Cet homme a décidément bien du talent.

Mais, par contre, ce qui est le plus flagrant dans cet album, c’est la qualité irréprochable de la peinture de Rosinski. J’ai bien dit de la peinture et non pas du dessin, puisque comme lors de l’album précédent, la réalisation de ces planches est selon la méthode couleur directe.
Autant j’avais été agressé par certaines couleurs utilisées dans le tome 29, autant dans cet album ci, chaque planche est un véritable tableau à lui seul. Bonne nouvelle aux lecteurs et amateurs de Thorgal, vent neuf souffle à nouveau sur la plaine, il y a de l’énergie et du renouveau dans la série, ce qui va indiscutablement plaire aux inconditionnels du viking des étoiles. Thorgal n’est définitivement pas mort ! (Jean)

Interview du scénariste Yves Sente dans le Grand Morning :

  Interview Philippe Cantamessa - Yves Sente scénariste de Thorgal

07:18 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : immortalite, viking, defi |  Facebook |

Commentaires

Personnellement, j'avais été littéralement scandalisé par Thorgal 29 : un pur gaspillage d'argent. D'ailleurs, j'en faisais part ici http://marco.skynetblogs.be/post/3921175/thorgal-29--le-sacrifice

J'hésite dès lors à acheter le n° 30. Me le recommanderiez-vous ?

Écrit par : Marco | 09/10/2007

Je partageais tout à fait votre sentiment pour le tome 29 mais c'est sans hésitation que je vous recommande le 30 ! Il y a une histoire et le traitement graphique et des couleurs est nettement supérieur au T29 !

Écrit par : jean | 15/10/2007

merci pour votre réponse !!! et votre sincérité pour le 29

Écrit par : Marco | 16/10/2007

Les commentaires sont fermés.