29/05/2007

Voyageur : Futur 1 Auteurs : Boisserie & Stalner & Guarnido Edition : Glénat

voyageurvoyageur2voyageur3voyageur4Un mot d’explication d’abord sur cette nouvelle grande et ambitieuse saga.

Les scénaristes Pierre Boisserie et Eric Stalner proposent une série originale qui mêle aventure, thriller, Histoire et anticipation. Cette saga se découpe en trois cycles « FUTUR », « PRESENT » et « PASSE » de quatre tomes chacun, que complète un treizième album « OMEGA » en guise d’épilogue.
Les sorties s’échelonneront sur quatre ans de 2007 à 2011.

Ceci est donc le premier tome intitulé Futur 1. Il plante le décor et la base même de toute la saga.. Quel en est le « Pitch » ?

2082, Granparis. Lou, Fish et Lili, trois jeunes enfants au crâne rasé, s’échappent du bâtiment dans lequel ils étaient cloîtrés. Ils viennent de la fondation dirigée par un certain Markovic. Leur escapade est suivie de loin par Vedder et Juliane qui, dans un premier temps, laissent les évènements se dérouler sous leurs yeux. Lili va mortellement chuter laissant Lou et Fish en plein désarroi. Vedder va alors les aider et les transportera hors-zone en un voyage immobile. A l’arrivée, Vedder s’éclipsera laissant à Juliane le soin de soigner les enfants et en particulier Fish qui présente un comportement de type épileptique.. Markovic, lui, ne décolère pas car il se voit recommencer tout à zéro dans sa quête à créer une génération de voyageurs. Quelques mois plus tard, Lou et Fish auront appris à fixer l’image mentale de la cible et à se téléporter. Lors de cette expérience, Fish va se cogner à la tête et se faire une cicatrice en forme de V sur le front. Etrange car Vedder possède également la même cicatrice.

L’idée de voyage dans le temps n’est certes pas nouvelle et j’avoue que ce genre d’exercice ne peut souffrir d’un scénario médiocre. Plus que pour tout autre sujet, le scénario doit être en béton armé pour ne pas engendrer de la confusion et de la distorsion au sein même de l’esprit du lecteur qui peut assez facilement perdre le fil de l’histoire. Nous attendrons donc de voir comme nos deux scénaristes vont orchestrer cette nouvelle saga prometteuse. Les quatre premiers tomes seront dessinés par Stalner lui-même ce qui est déjà un gage de qualité.

Signalons enfin, la version Noir et Blanc qui rend mieux hommage à la qualité du dessin que sa version colorisée.On ne peut que souhaiter longue vie à ce projet ambitieux et de longue haleine.(Jean)

Les commentaires sont fermés.