21/01/2007

Dark : T1 : La crypte écarlate Auteurs :Max & Mercier & Seiter / Edition : Casterman

darkdark2On le sait bien qu’il n’est pas toujours conseillé d’aller fouiller dans les tombes des autres. Les malédictions, ça existe et puis on peut réveiller des « choses » bizarres. Ici, cela commence en Syrie et cela continue à Paris. Plusieurs meurtres sauvages, des mutilations atroces, le tout au profit d’une force tapie dans l’ombre des catacombes. Lentement, la toile de la terreur se tisse. Tomberez-vous dedans, vous aussi ?

Casterman ose la BD d’épouvante ! C’est un beau pari qu’il annonce grâce à cette nouvelle série prévue en deux tomes.

Malgré que le scénario ne soit pas totalement décoiffant, j’ai lu cette BD avec intérêt mais il y a des mais ! Hormis le fait que le dessin des visages ressemble étonnamment à celui de Paul Gillon, ce qui m’a frappé le plus dans cet album, c’est le caractère totalement inhomogène de la technique du dessin et de la mise en couleurs d’une planche à l’autre, voire même, d’une case à l’autre. On a parfois l’impression que certaines cases sont réalisées par colorisation de photos, d’autres complètement confiées à l’ordinateur.
J’en veux pour preuve le dessin de la tête décapitée qui ressemble à une photo au milieu d’une planche dite normale. Bizarre, non ? On retrouve même cela dans l’illustration de couverture.
Mais bon, cela mérite quand même d’être suivi et d’attendre le tome 2 ! (Jean Evrard)

Les commentaires sont fermés.