07/01/2007

Lilian Cortez Tome 1 : L’enfant des étoiles Auteurs : Tackian & Miquel & Ludolullabi Edition : SOLEIL

lilian cortezL’archipel des Nusa Tempura est un système solaire composé de quatre planètes aquatiques : un véritable paradis stellaire ! Pour quelques millions de crédits, les touristes viennent chasser le dragon buffle sur Rinca ; se faire bronzer sur les plages de galets bleus de Bejawa ; ou faire la fête, en charmante compagnie, sur Kuteng. Seule Ulu Watu reste peu fréquentée, et conserve l’authenticité de ses coutumes tribales ancestrales.

Ancien baroudeur de l’espace reconverti en guide professionnel, Lilian Cortez doit escorter une délégation de moines en pèlerinage sur Ulu Watu. Mais tout bascule : cette expédition le mènera finalement aux limites de l’univers, à la recherche de la mystérieuse planète Dagon…

Tel est le résumé de Soleil.

Cet album est la caricature de ce à quoi on pense quand on parle des productions Soleil. Tout y est : Dessins immenses, couleurs flashy, absence de gaufrier classique et donc de marge, japanisation des visages avec des yeux énormes. C’est certain, cela ne serait jamais passé chez Dupuis !

Clairement, cette BD est très moderne, de son époque et particulièrement dirigé vers un public très ciblé. En ce qui me concerne, plusieurs choses me gênent.

Premièrement, le dessin est trop anguleux à mon goût même s’il faut bien reconnaître que Ludolullabi est bourré de talents. Deuxièmement, la composition des planches est tellement libérée qu’on ne sait plus où regarder pour suivre l’histoire avec paradoxalement certaines cases « gros plan » dont on a parfois du mal à savoir ce qui est réellement dessiné. Troisièmement, les couleurs sont loin d’être reposantes, on est constamment « agressé » mais il est clair que cela donne du peps au récit.....un peu trop à mon goût. Enfin, je trouve que tout cela fait qu’on ne comprend pas pourquoi l’album s’appelle « L’enfant des étoiles » car on n’en parle quasi jamais dans ce premier tome.

Petit clin d’oeil en passant : lequel des trois concepteurs de l’album a passé de très bonnes vacances à Bali ? A t-il bien surfé à Uluwatu, un des sept meilleurs spot au monde pour ce genre de sport et a t-il passé beaucoup de temps dans les losemen d’Ubud, le village des artistes ? A moins qu’il a eu l’occasion de naviguer entre les Nusa Dua, Nusa Penida et Nusa Lembongan de l’île. (Jean Evrard)

10:51 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : aquasphere, planetes, ubud, uluwatu, nusa, etoiles |  Facebook |

Commentaires

C'est moi qui ai conçu l'univers en indonésie (si tu pousses un peu, tu découvriras bien plus de références à ce pays et à sa langue que celles que tu as déjà trouvée...)
Quant au dessin, je pense que le T2 devrait te satisfaire. Il sera plus adapté aux goûts du public traditionnel.

amicalement

Niclas Tacian

Écrit par : Niko | 14/01/2007

Les commentaires sont fermés.