17/09/2006

Nero : T1 : La cinquième victime Auteurs : Mutti-Crippa-Bussacchini / Edition : Casterman

Sylvia a été égorgée puis recousue par son assassin dans un rituel glacial. On a rapidement fait de Massimo Scalia le coupable idéal et pourtant le propre père de Sylvia n’y croit pas et va demander à Nero, ex-flic, de trouver la piste du vrai « fossoyeur ».

Les tueurs en série génèrent chez la majorité des gens une extraordinaire fascination morbide ; une fascination faite d’un mélange de peur, d’une totale répulsion mais aussi d’un certain voyeurisme intellectuel à tenter de comprendre le pourquoi du comment du glissement entre le normal et le monstre.

Cet album est une vraie bonne surprise du moment tant pour le scénario de Crippa que pour le dessin réaliste d’Andrea Mutti. Mais je voudrais mettre à l’honneur le talent du coloriste Angelo Bussacchini en particulier dans la subtilité de la réalisation des visages.

J’envie les amateurs de BD qui n’ont pas encore eu le plaisir de plonger dans cette nouvelle série. (Jean Evrard)

10:42 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je conseille à la carte pour innover... Le combat ordinaire
Le retour à la terre
La sirène des pompiers
A la lettre près
Le fléau des dieux
Green Manoir
L'homme qui marche
La mémoire dans les poches
Berceuses assasines

Écrit par : Ewenn | 17/09/2006

Les commentaires sont fermés.