20/08/2006

Violine : tome 4 : la caverne de l’oubli : Auteurs : Krings & Tronchet / Edition : DUPUIS

Violine poursuit sa quête de la vérité sur sa famille et sur elle-même. Ses retrouvailles avec son papa aux yeux jaunes vont lui permettre d’apprendre les circonstances mêmes de sa naissance et certains détails à la fois tendres et dramatiques concernant sa vraie maman. Celle-ci n’est donc pas morte mais où est-elle et pourquoi ne donne t’elle pas signe de vie ? Violine a retrouvé son père au fin fond de l’Afrique, où devra t’elle aller pour retrouver sa mère ?

Ce quatrième album de Krings et Tronchet est essentiel dans la compréhension du petit monde de Violine. Le scénario est dynamique et comme tout bon scénario, nous donne envie d’en savoir plus. C’est ce que nous ferons en attendant avec impatience le prochain tome de cette série originale.
Quant à Jean Marc Krings, cet ex-assistant de Dupa et de Walli, il a admirablement repris le crayon des mains de François Tarrin à partir du milieu du troisième album et ne doit sûrement pas regretter le temps ou il illustrait des articles médicaux. Certains disent qu’il est de l’école « Gazotti ». Ce n’est pas faux et pour tout dire, c’est un bien beau compliment ! (Jean Evrard)

10:11 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.