01/08/2006

Double masque : tome 3 : L’archifou :Auteurs : Dufaux & Jamar/Edition : DARGAUD

Nous sommes en 1803 et « la Fourmi », le maître des bas-fonds parisiens, a mis la main sur des lettres enflammées que le second consul Cambacérès adressait à son amant, le jeune Friquet. Afin d’éviter le scandale, le premier consul Bonaparte fait à nouveau appel à « la torpille » qui se rend compte assez rapidement qu’il n’est pas le seul sur le coup. L’intérêt du nécessaire de voyage de Bonaparte ne semble pas être tombé pour tout le monde.

Encore une fois, Jean Dufaux nous donne la preuve de son intelligence rare et de son talent à nous raconter des histoires. C’est un esprit brillant et extrêmement cultivé maniant d’ailleurs la plume avec la même aisance que les personnages célèbres de notre littérature française que ses histoires nous font parfois côtoyer. La bande dessinée moderne doit se féliciter d’avoir un tel auteur à son service.

Quant à Martin Jamar, je trouve que son dessin s’améliore d’album en album et au sein même de ce dernier ouvrage, je perçois un net progrès entre les dix premières pages et le reste du livre. Le trait s’est affiné et les mouvements sont devenus plus fluides.
J’ai largement préféré ce troisième tome aux deux premiers et c’est avec impatience que j’attendrai « Les deux sauterelles » càd le tome 4.(Jean Evrard)

13:34 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.