31/07/2006

Interface : 1.Marchands de rêves et 2. Chasseurs de rêves (Auteurs : Latil & San Julian)

La pilrev, voilà comment on appelle la pilule à retrouver notre capacité à rêver. Il est vrai que dans ce futur proche où plus personne n’est capable de rêver, prendre la pilrev c’est aussi simplement survivre. Pour son premier jour dans la police, Alek Vacendak va être le témoin de la folie meurtrière de tout un quartier. On parle d’un lot défectueux de pilrev. Mais est-ce vrai et puis, à qui profite le crime ? Cort, le supérieur hiérarchique d’Alek semble mener son enquête d’une manière assez partisane mettant en cause ce vieil anarchiste contestataire de Zane Dargent et sa charmante collaboratrice Shanaya. Il est vrai qu’ils sont sur le point de trouver un programme informatique permettant de retrouver ses rêves et d’échapper à la toute puissance des métacompagnies tyranniques. Mais Cort suit-il des chemins plus personnels ?

Le tome 2 nous montre comment Alek doit faire un choix dans ses amitiés pour poursuivre sa quête de la vérité. Corruption, magouillage de preuves, meurtres en tout genre, tout est bon pour garder la main et conserver la toute puissance économique.

Nous voici à nouveau plongé dans un monde futur assez peu attrayant ! Flics véreux, milices privées totalement à la solde de grands consortiums qui ne recherchent que le profit et l’enrichissement personnel et le pouvoir pour le pouvoir ! A quand, une série qui nous dressera un futur fait de paix et de progrès de l’homme pour l’homme. Certains diront que c’est cela la vraie science fiction !
Il faut reconnaître que San Julian manie le crayon avec beaucoup de talents avec quelques superbes idées comme ces anibots de compagnie ! Nous attendrons donc le troisième et dernier tome pour connaître l’issue de ce thriller futuro-économique.

18:12 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.