18/07/2006

Double gauche : 1.Dustin (Auteurs : Corbeyran & Formosa)

Dustin Goldfinger porte bien son nom. Il est immensément riche et visiblement très influant au point que tout le gratin de Sinistropolis lui mangent dans la main et surtout dans sa main droite qui est en fait une deuxième main gauche.
Pourtant né avec cette infirmité et rapidement orphelin, il aura subi un véritable calvaire durant sa prime enfance, subissant les quolibets de ses camarades et une réelle persécution de ses tuteurs. Il deviendra même un phénomène de cirque le jour où Ordog Polok se rendra compte du pouvoir magique que cette deuxième main gauche procure à Dustin.
Quand en plus, ses larmes se transforment en fées, il y a de quoi être perturbé.
Quelle super idée de scénario ! Il est d’ailleurs assez impressionnant de constater à quel point l’esprit de Corbeyran bouillonne d’idées allant des plus sages et poétiques (le cadet des soupetard) jusqu’aux plus originales et sombres (le chant des Stryges, double gauche, ..)
Formosa prête admirablement son trait à cette histoire fantastique aux racines très Dickens. L’ensemble de l’album, de la couverture jusqu’aux dessins intérieurs, baigne dans une teinte mauve et certains personnages peuvent faire penser aux personnages inquiétants de l’univers parfois glauque de Foester.
Je regrette, pour ma part, le coté un peu « Too much » des autres pensionnaires du cirque d’Ordog Polok mais cela reste un très chouette album dont on se réjouira de lire la suite.(Jean Evrard)

13:32 Écrit par Jean dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.