27/06/2006

Les colocataires (tome 2) : Gueules de bois

Toine, Julien, Jean-Mi et Max, nos quatre colocataires célèbres de la BD continuent à gérer tant bien que mal leurs problèmes communautaires. Que ce soit les problèmes de cœur, les plans foireux saupoudrés de mensonges ou le stress des périodes d’essais en entreprise, il y a toujours largement de quoi occuper les journées mais aussi les nuits. Et puis, il y a les filles !Il y a du vécu dans ce scénario ; cela ne m’étonnerait pas que Runberg se serve un peu de la série pour nous raconter certains épisodes de sa propre vie estudiantine. On retrouve un mélange de « Friends », de « l’auberge espagnole » mais aussi un peu de l’univers de Bernard Lermitte de Veyron.Quant au graphisme, autant je n’ai pas du tout accroché à l’album « Love song », autant ici, je trouve que le dessin de Christopher est adapté à la série. Je reste néanmoins surpris de l’épaisseur des traits des visages, ne faisant parfois pas de différence entre le contour d’un front et le dessin dune barbe. Mais bon, ce n’est pas très grave en soi !

  RUNBERG CHRISTOPHER - Benoît Dumont

06:58 Écrit par Jean | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.