20/06/2006

Les fils de la louve : La louve de feu de Pasarin et Weber

Dans le tome 1, Luca, jeune étudiant en archéologie, passionné des symboles du pouvoir dans la sculpture de la Rome antique, n’a pas pu empêcher l’assassinat de César par Brutus. "Tu quoque, fili mi !" Pourtant, il avait été lui-même projeté en rêve en 44 avant Jésus Christ. Mais était-ce vraiment un rêve ?
Dans ce nouvel épisode, Luca, à peine sorti de cet échec, fait la rencontre, apparemment par hasard, de Marco, chauffeur de taxi. Celui-ci semble aussi avoir un lien avec le symbole de la tête de loup tenant un glaive entre ses crocs. Grâce à quelques verres de Chianti et de grappa, Marco va faire basculer Luca dans un autre rêve le mettant en situation avec l’empereur Néron. Luca réussira t-il cette fois à influencer l’histoire avec un grand H ?
J’aime beaucoup cette série même si je reste encore frustré de ne pas savoir ce qui provoque le basculement dans le temps et surtout le pourquoi. Le dessin de Pasarin est efficace et mériterait un traitement de couleurs un peu plus sophistiqué. Le scénario est brillant et on sent Weber très à l’aise dans son sujet. A suivre absolument !

21:57 Écrit par Jean | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.