28/05/2006

Thomas Silane : Tempêtes (tome3)

Etre journaliste d’investigation à tendance humaniste n’est pas de tout repos ni sans danger. Thomas Silane le sait mais en accepte le risque. Le problème c’est que son entourage commence à payer les pots cassés. LA facture très lourde : Léna est assassinée, le commissaire Merlon se retrouve en chaise roulante et les meurtres en série continuent. Bien sûr, Thomas a toujours a possibilité d’utiliser son appareil photo magique. Celui qui, en photographiant la victime, donne en fait la scène du crime. Mais est-ce suffisant et cela lui permettra-t-il de connaître enfin la vérité sur la disparition de ses parents ?
Moi, j’aime bien ! Tout d’abord parce que les dessins sont grands et aérés. Ensuite parce que le scénario utilise l’idée de génie de cet appareil photo avec beaucoup de parcimonie (on sent que volontairement les scénaristes en gardent sous la pédale). Enfin, parce que j’adore les seconds rôles et que j’ai un petit faible pour la pipelette Woozwoo. Deux points faibles à la série : premièrement cela se lit trop vite (peut être parce que c’est bon ) et deuxièmement, ras-le-bol du héros grand brun ténébreux à la barbe de deux jours à la Patrick Fiori.
Mais bon, c’est personnel ! (Jean Evrard)

22:20 Écrit par Jean | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.