21/05/2006

Poison

Claire, jeune promue brillante de l’école de police, va devoir devenir Clara. Sa tenue de travail se résumera à des talons hauts, une jupette à peine plus large qu’une ceinture, un bustier moulant et surtout une perruque très particulière. Sa mission : infiltrer pour les démanteler les réseaux de prostitution européens. Sa nouvelle famille sera « la poison », la brigade secrète chargée du dossier. Mais voilà, est-ce vraiment si simple ?
Le dessin de Astier est un savant mélange de manga, d'Alack Sinner, de Munoz et du dessin américain de la série «les gardiens ». Les couleurs parfois pastelles parfois criardes, mais en tout cas jamais nuancées, rendent parfaitement bien l’atmosphère lourde du scénario. C’est du très bon polar et de la très bonne BD. A suivre absolument. (Jean Evrard).L'interview de l'auteur par Benoît Dumont :

LAURENT ASTIER - Benoît Dumont

11:25 Écrit par Jean | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.